Mot du rédacteur en chef

Un va-et-vient constant à Brian-Dickson, un atrium
bondé, une odeur de stress et de café; tant de signes qui
nous indiquent qu’une nouvelle année académique est en
branle à la Section de droit civil. Le Flagrant Délit n’échappe
pas à tout celà, et c’est avec joie que nous sommes de retour
cette année.
Pour reprendre les paroles de Brian Mulroney, c’est
avec «honneur et enthousiasme» que je prends les rênes du
journal étudiant après le brillant travail effectué par Audrey-
Elizabeth Picard ces dernières années. Heureusement, je
pourrai compter sur l’appui inconditionnel de Jessica
Provencher-Garand au poste d’adjointe afin de vous offrir,
à tous et à toutes, un journal diversifié et de grande qualité.
Cette année, une place de choix sera réservée aux
diverses associations de la Faculté. Le rôle du Flagrant
Délit n’est pas seulement de soulever certains enjeux et
de provoquer des débats; il est primordial que le journal
contribue à une vie académique et parascolaire forte. Ainsi,
nos associations auront la possibilité d’écrire dans ces
pages pour vous relater leurs événements passés et à venir
ou pour exploiter pleinement un enjeu précis relié à leur
champ d’intérêt : droit de l’environnement, droit de l’enfant,
droit des affaires et j’en passe.
Vous aurez évidemment la possibilité de lire les
chroniques de nos rédacteurs réguliers qui, chacun à leur
façon, exploreront un domaine d’intérêt. Que ce soit par des
chroniques plus « engagées » ou des articles décortiquant
un enjeu social ou juridique, vous saurez trouver votre
compte et vous aurez la possibilité d’élargir vos horizons.
C’est là, je crois, la grande force de notre équipe; la diversité
des opinions de chacun d’entre nous.
Je ne saurais insister davantage sur l’importance
d’un journal étudiant dans une Faculté comme la nôtre.
D’une part, il s’agit d’une opportunité pour les rédacteurs,
en tant que futurs juristes, de développer leur capacité
d’analyse et d’expression écrite. D’autre part, le Flagrant
Délit se doit d’être un agent de réflexion et de débat entre
les murs de Fauteux. C’est ce à quoi toute notre équipe
s’affairera à l’occasion de 3 parutions par session.
Sur ce,
Bonne année scolaire à tous les étudiants ainsi qu’au corps
professoral!
Anthony Delisle

Author: Administrateur

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *