Conférence avec Madame La Juge Bélanger

CONFÉRENCE

Capture d’écran 2015-10-13 à 16.02.18

 

Bonjour à tous,

Grâce à l’initiative du club Simulation de procès, j’ai pu participer à la conférence de la Juge Claudie Bélanger tenue à l’Université d’Ottawa, le 24 mars dernier, à 11h30. Les propos de Madame la Juge Bélanger m’ont vraiment inspiré et elle a su me transmettre sa passion de mordre dans la vie à tous les instants et d’apprécier chaque moment de notre existence. Certes, nous avons tous des hauts et des bas durant nos études de droit. Nous nous questionnons surtout sur notre motivation à consacrer de longues heures d’étude, sans savoir si nous en retirerons des bénéfices concrets plus tard dans notre vie de travail. Madame la Juge Bélanger nous a rassurés, en nous disant qu’il est normal et sain de se questionner et d’avoir des doutes sur la finalité de nos études en droit. Elle a poursuivi en nous éclairant sur son parcours extraordinaire en droit. Lors de cette conférence, j’ai vraiment apprécié son côté dynamique, passionné et humain. Madame la Juge Claudie Bélanger nous a démontré de belle façon comment apprécier chaque étape de nos années d’études et les débuts de nos jeunes carrières.

Tout d’abord, elle nous a fait part de son cheminement de carrière dans le domaine du droit. Ses débuts ont été au niveau de l’aide juridique. Elle a été aussi procureure de la Couronne à Montréal. Elle a quitté par la suite le monde du droit pendant une période de dix ans, pour revenir en 2013 à la magistrature, à la Cour du Québec, au niveau de la Cour municipale. Son cheminement atypique constitue un bel exemple, à savoir que la vie n’est pas un parcours linéaire et qu’il n’y a pas seulement un seul chemin à suivre pour atteindre nos objectifs et se réaliser. Selon elle, le plus important est de vivre en harmonie avec ses valeurs le plus possible, et ce, non seulement au niveau du droit mais dans la vie en général.

12894322_1698807807056922_1908088394_oDe plus, elle a insisté sur l’importance de rester soi-même, d’être passionné et de mordre dans la vie. Elle a souligné que les dix premières années de la pratique du droit sont primordiales et déterminantes pour les jeunes avocats. Que de bâtir une carrière prend une vie et de la démolir quelques instants. Un des points les plus pertinents est de respecter les gens qu’on côtoie, non seulement dans notre pratique mais aussi dans la vie de tous les jours. Il faut comprendre que notre profession amène souvent à avoir des opinions divergentes avec un confrère ou une consœur, mais il est essentiel de le faire avec respect. Aussi, elle conseillait grandement d’être bien préparés lorsque nous arrivons avec nos dossiers à la Cour, car cela est grandement apprécié des juges. Elle a souligné également l’importance d’être honnête envers la magistrature, et de ne pas s’affoler de ne pas connaître toutes les réponses ou de rapporter notre dossier à une date ultérieure, en invoquant la vraie raison.

Finalement, cette femme d’exception a été pour moi une révélation. Elle a réussi à me transmettre sa passion, son goût incessant d’apprendre et de profiter de chaque instant. Elle nous a fait découvrir un autre aspect dans le monde du droit, et le plus important est de suivre son instinct. Elle est un bel exemple pour les femmes, en révélant que faire une carrière et bâtir une vie de famille est possible. Elle précise toutefois que c’est un défi à tous les jours de veiller à garder un équilibre entre rester soi-même et avoir une pratique épanouie.

Voilà le dernier article de l’édition 2015-2016 du Flagrant Délit. J’aimerais remercier grandement madame Audrey-Élizabeth Picard. Sans son aide inestimable de rédactrice en chef, il n’y aurait pas de journal selon moi, et je n’aurais pas découvert mon intérêt à être rédacteur. J’aimerais remercier également toute l’équipe du journal et les rédacteurs qui ont écrit sur de nombreux sujets passionnants.

Author: Administrateur

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *