Les casques bleus : soldats de la paix ou perpétrateurs d’abus ?

Ce n’est un secret pour personne, les abus sexuels ont toujours fait partie du paysage en temps de guerre. Cependant, il semble inimaginable de penser que les fameux casques bleus mandatés par l’ONU de maintenir la paix et la sécurité internationales puissent commettre de telles atrocités. C’est pourtant le cas.

Un article de Vichy Richard

Mission au Mali

À la suite de la crise politique de 2012 qui bouleversa les régions au nord du pays, Avocats sans frontières Canada est venu apporter son soutien dans le but de protéger les victimes de discrimination basée sur le genre, d’assurer une assistance juridique auprès des victimes directes de la crise de 2012, et d’appuyer les juridiques locaux dans certains litiges stratégiques.

La clé : un changement de perception

Par ces lignes, je ne vous apprends absolument rien en vous faisant part du climat actuel de dénonciation massive de cas d’agressions et de harcèlement sexuels qui frappe notre société. L’actualité fut abondante dans les derniers mois en termes de personnalités publiques faisant l’objet de telles plaintes. L’objectif ici n’est pas de revenir sur ces tristes et répugnants cas, qui, pris dans leur globalité, illustrent la triste réalité de notre société. Elle, qui s’était peut-être trop rapidement autoproclamée forteresse de la sagesse, dans un monde où, tristement, le monopole de la vertu est associé au monde occidental. Le but est plutôt de reconnaître, en premier lieu, les avancements institutionnels qui s’opèrent sur la question de la violence sexuelle et, en deuxième lieu, d’exposer les changements de mentalité à effectuer dans notre société afin de permettre aux victimes de bénéficier de ces avancements institutionnels. 

Un article de Nicolas Rioux